La théorie du genre (djendeure).

genre1.jpg

genre2-modifie-copie-1.jpg

genre3modifie.jpg

genre4-copie-1.jpg

genre5.jpg

genre06.jpg

genre7modifie-copie-1.jpg

Mais pour avoir la réponse à cette question, il faudrait pouvoir disséquer un militant de La Manif Pour Tous, et vous savez que je suis résolument opposée à la vivisection. D’ailleurs il manque encore quelques signatures pour l’Initiative Citoyenne Européenne contre la vivisection, dépêchez-vous d’aller la signer avant le 1er novembre, ou vous aurez la mort de millions de chiots et chatons sur la conscience:

http://insolente-veggie.com/wp-content/uploads/2013/10/logo1-1.jpg

Articles à lire sur la théorie du genre, le sexisme…

Ca fait genre

Petits rappels sur le genre

D’une théorie du genre qu’ils font semblant de mal comprendre…

Le sexisme, ça se soigne

Sexismes

Avant de commenter veuillez vérifier que vous n’entrez pas dans une case du bingo féministe.

  • Pingback: Le deuxième sexe | Peuvent-ils souffrir ?()

  • Pingback: Blogue de Nicolas » P’tit garçon, P’tite fille()

  • liperi teresanne

    super cette bd!vive l’égalité homme femme!najat est une belle personne,faites lui confiance

  • Clotilde Jay

    Si on dit que les garçons aiment jouer à la poupée, c’est vrai, sauf qu’au lieu des Barbies, ils feront joujou avec des ActionMan. Mettre des vêtements ou du maquillage à une poupée fille, ça les intéressera jamais alors que coller une nouvelle armure à leur super héros, c’est génial. La chose est la même, mais y a une différence de goût. Dans ma fratrie, on a tous été élevés dans les mêmes conditions, on avait un terrain d’entente sur les playmobils mais mon frère se dirigeait tout seul vers les avions/camions/voitures alors que moi je préférais automatiquement les fermes avec les chevaux/cochons/chats et collectionner tous les petits animaux trop trop mignons.
    Alors aller jusqu’à tout faire en rose pour les filles, les faire jouer à la dinette (ça m’a toujours ennuyé), les faire habiller et maquiller des barbies pour bien les conditionner à utiliser les cosmétiques roses, les talons et gnagnagnah quand elles seront grandes, certainement pas. Tout comme ça sert à rien d’acheter un ballon de foot à un gosse qui s’en fout sous prétexte qu’un homme est viril, musclé et blablabla.. Mais y a une part de goût pour quelques mini-trucs quand même.
    Et ces mini-mini-trucs qui peuvent différer sont grossis pour faire de la femme une chose toute mignonne et rose et de l’homme un truc à muscle qui doit gagner plein de sous.
    Et ça marche pour les bas QI, et y en a beaucoup, oui. On en croise des fois.

    Par contre, qu’on soit égaux avec des différences, ça, je pense pouvoir garder cette idée. La violence conjugale physique, le harcèlement de rue, tout ça… Ca vient des hommes souvent, oui.
    Mais quand je vois l’esprit tordu de très très nombreuses femmes en couple pour dominer intellectuellement leurs hommes (maris/fils), le chantage affectif, les entourloupes dégueulasses pour faire culpabiliser, la jalousie perfide, le tout juste pour pouvoir dominer son petit monde, que monsieur soit bien fidèle (comme si monsieur ne pouvait pas être fidèle quand madame est gentille et douce), que fifils ne quitte pas la maison pour aller avec une garce qui lui volera son amour… Je vois tellement d’hommes dans leurs pantoufles culpabiliser et dire « elle a raison c’est moi le méchant » quand untel vient de passer deux heures chrono à s’excuser au téléphone de ne pas avoir répondu dans les deux minutes (chrono aussi) aux sms de madame qui disent « tu fais quoi ? », « Pourquoi tu réponds plus ? », « t’en as rien à foutre de moi c’est ça ? », « Pff, je sais même pas pourquoi j’ai peur pour toi, de toute façon t’es tellement bien avec tes amis, je peux bien pourrir toute seule dans mon coin… » parce que monsieur avait les mains prises pendant deux minutes, et que cette scène se reproduit tous les jours (véridique), ou tel autre que l’épouse malmène juste parce qu’elle est de mauvaise humeur, qui le pousse à bout pour qu’il prenne parti contre leur fils (qui est parti avec une salope qui l’empêche de voir sa famille) ou contre elle, et que le mari éclate en sanglot en disant que de toute façon il est nul, que ses parents sont morts et qu’il est tout seul et qu’il vaut rien, cette épouse qui va juste dire « calme toi ! Prends un verre d’eau et calme toi ! …Alors, t’as pas répondu à ma question, tu es pour qui ? » (véridique aussi)
    Tous ces hommes qui sont morts tyrannisés par leurs bonnes femmes qui disaient « oh, je sais pas faire ça, moi… Oh, je suis si fatiguée… » et qui faisaient tout à leur place dans la maison, par égard pour leur petite épouse si fatiguéééée, alors que l’un est cardiaque, l’autre a bossé toute sa vie pendant que madame était femme au foyer sans enfant, et quand ils meurent, on voit les petites bonnes femmes trotter dans toute la maison en vaquant à leurs occupations sans problème…

    Pour ma part, je connais beaucoup plus d’hommes dans ces cas de violence morale que de femmes maltraitées. Alors le combat féministe, je veux bien, mais pour ma part, quand je vois la domination de beaucoup de femmes de mon entourage sur les maris/petits amis (quand c’est sérieux, pas le petit copain d’une semaine)/fils, j’ai honte de faire parti de ces tyrans domestiques qui peuvent mener à la destruction d’une personnalité et l’épuisement (mon grand père est mort comme ça, le grand oncle de mon chéri aussi).
    Juste qu’on en parle moins, parce que comme c’est pas des coups de poing, mais juste une pression faite à coups d’arguments mesquins que beaucoup de dames manipulent mieux que leurs hommes qui se retrouvent tout cons à pas savoir comment ils s’appellent, on croit que ça n’existe pas.

    Si les tyrans domestiques rencontraient les machos, ça ferait des couples équilibrés qui passeraient leurs vies à pourrir celle de l’autre. Waouh.

    (Sinon, mon chéri, il se rase avec des rasoirs gilette rose.)

  • Abriko

    La différence est fait entre genre et sexe…et par sexe, on entend vraiment le vagin et ou le penis. Je préfèrerais qu’on parle de chromosome XX et XY, car le sexe « physique » est déjà excluant.

  • mlle laulla

    moi, je me demande s’il peut y avoir un lien entre la construction social des genres et les troubles du comportement alimentaire…

    il faut être jolie, c’est vrai, je dit bien il faut… et on a toujours peur de ne pas l’être, ou pas assez,donc de ne pas être aimée, accepter… ajoute à ça encore du harcèlement…. y a franchement de quoi tombe dans l’anorexie ou la boulimie ! et cette pression là, n’est t elle pas du sexisme ??