Crise de l’élevage: et les animaux?

crise de lelevage

Tout le monde devrait pouvoir vivre de son travail, mais aucun travail ne devrait consister à faire commerce de la vie et de la mort des individus.

A lire:

-Une interview de B. Gothière: « l’élevage est une aberration »

La nuit de la détresse, par Tribunal Animal.

  • Eterna

    Excellent ! Continue comme ça, Insolente Veggie !

    • IV

      D’accord.

  • Michèle Végé

    Bra-vo.

  • Amy-Touille Gayanoute

    Magnifique, n’ayant pas de télé (bon je regarde pas les infos :-S, pas taper), tu viens de résumé pour moi se qu’il se passe avec les éleveurs.

    Pauv’ bêtes personne ne se soucis à combien ils veulent être vendu.

    Vive la non consommation du cadavre d’animaux (viandes pour les faux cul) o/

    Vive Insoltente Veggie o/

  • Léa C.

    Merci, encore un excellent résumé à partager !
    (même si je sais que l’emploi du mot « quelqu’un » va en faire tiquer certains…)

    • IV

      Oh bah oui faut pas comparer l’humain et les animaux, l’humain, il est grand, il est beau, il est sacré, lors que les animaux c’est de la merde.

      • Mona

        l’humain il est tellement intelligent qu’il sait même pas qu’il est lui-même un animal, ben ouais s’il faisait un peu de biologie il saurait, mais non même en en faisant à l’école il sait toujours pas, l’est un peu lent comme bestiole l’humain ! bref c’est un animal comme les autres…. enfin non c’est pas complètement vrai, faut dire que lui il est tellement supérieur qu’à la différence des autres animaux il sait pas s’adapter à son environnement alors il le détruit, l’a trouvé qu’ça comme solution l’être supérieur ! et aussi il sait parler !! ouaaah vachement important ça, surtout quand on sait toutes les conneries qu’il a à dire l’animal le plus évolué de la planète !!
        gogo IV !

  • Jérôme Cognard

    Merci @InsolenteVeggie:disqus c’est tout de suite plus limpide en BD alors que si je tente de défendre ce point de vue oralement je me fais lyncher…
    « Je suis vie qui veut vivre entouré de vie qui veut vivre » – Albert Schweitzer.

    • IV

      Bah ouais, moi aussi je dessine parce que ça me parait plus clair, même si je dessine mal, c’est toujours mieux que si j’essaie de parler 😀

      • Fushichô

        Mais arrête de te dévaluer ! Tu dessines pas mal ! Bien au contraire !

      • IV

        Siiii c’est nuuul nianianiania je suis bonne à rien, je sais rien faire et en plus je pue.

      • Fushichô

        Mais non! Dis pas ça ! Et on t’aime, nous !

      • IV

        Oui mais je sens mauvais.

      • Fushichô

        Pas possible, les vegans sentent naturellement bon.

      • IV

        C’est vrai, même nos pets et nos poubelles sentent meilleur que celles des omnis.

      • Axeria (le renard)

        Ton trait de crayon est super, peu de traits pour beaucoup d’expressivité, et pour un message qui passe

      • IV

        Je fais pas confiance aux renards.

      • caméléon

        Moi aussi j’aime bien ton style de dessin! 😀

  • Sylvain

    « Leurs cadavres qu’on se dispute » On n’aurait pas pu mieux le dire. 🙂

  • IV

    Oui c’est vrai:j’ai trouvé cette BD aussi qui n’est pas mal. La fin m’a soufflée!
    http://www.slate.fr/story/105445/comprendre-crise-eleveurs-bande-dessinee

  • mamapasta

    m’enfin, il n’y a pas d’animaux, puisqu’ils te disent qu’ils produisent de la VIANDE !
    ( et puis, si ils veulent parler d’économie, être déficitaire avec toutes les subventions PAC ( que même les impots des végés paient) qu’ils touchent ; ce serait bien plus rentable qu’ils arrêtent)

    • IV

      Je suis vraiment choquée par les termes qu’ils emploient: stok, produit…j’en entends chaque fois, ils ne parleraient pas différemment d’objets.

  • IV

    Bah non, sous un article sur le broyage des poussins, y’a des coms qui disent qu’il faut pas parler des poussins parce qu’il y a des gens au chômage.

    • So

      et des enfants qui crèvent de faim….

      • IV

        et des femmes battues. Une fois j’ai même entendu qu’on ferait mieux de soutenir l’équipe de France de foot (qui était en difficulté à ce moment là) plutôt que de s’occuper des animaux.

  • Moi

    Allez donc dire aux animaux carnivores d’arrêter de manger d’autres animaux pour se nourrir. C’est une chaîne alimentaire, c’est ainsi que ça se passe. Et, puisqu’on y est, il faut arrêter de manger des légumes, parce que ce sont aussi des êtres vivants ! Et les graines alors ?! Il faut arrêter de manger ! Et contrairement à ce qui est dit, les agriculteurs pensent à leurs bêtes. Et si ces conditions sont mises en place, c’est qu’il n’y avait pas le choix ! Avez vous été en personne visiter un élevage ? Ou est-ce simplement des préjugés ? Telle est la question. La demande de nourriture ne va pas baisser, puisque la population augmente. Et si vous trouvez qu’il y a trop de monde sur Terre, et bien cassez vous.

    • IV

      Lol je ne sais pas si c’est un vrai omnivore qui écrit ou un végé qui trolle 😀
      Les votes sont ouverts.

      • Nurja

        Il n’y a pas la possibilité « un vrai omnivore qui trolle » mais c’est pas de sa faute parce qu’il ne s’est pas renseigné (et ne se renseignera pas sinon ce sera difficile de rester omnivore tout en se sentant OK avec sa conscience) ? Parce que c’est mon vote. Nurja

      • IV

        Ce sera pris en compte.

      • Fushicho

        Végé qui trolle, je dirais.
        En tout cas, c’est beau. Il manque le coup des canines et des hommes des cavernes, mais tous les non-arguments des carnistes sont résumés en 8 lignes. C’est du beau travail. 🙂

      • IV

        C’est pour ça que j’ai eu u doute, j’avoue avoir pensé que c’était toi 😀

      • Fushichô

        héhé Ça aurait effectivement pu, il y a des précédents, mais non, cette fois, c’est pas moi ! Enfin, si c’est Moi, mais c’est pas moi.

      • IV

        Comment ça des précédents ?

      • Fushichô

        Bah, j’ai déjà fait ce genre de commentaires sur ton blog, il y a fort longtemps.

      • IV

        Je le savais.

      • azer

        J’ai déjà lu un certain  » moi  » sur Libé , avec les mêmes arguments . Il n’en manque qu’un :  » vous feriez mieux de vous occuper des enfants battus plutôt que des animaux  » . Le doute viendrait de l’absence de fautes d’orthographe . Si c’est un vg qui déconne , il ne lui manque plus que ce petit détail pour atteindre l’excellence !

        A part ça , les hommes viriles se mettent eux aussi à pleurnicher dès qu’on se moque d’eux :

        Béziers : l’indignation de Sébastien Castella face aux insultes des anti-corridas

        Pauvre peit chaton , va …

      • IV

        Ah oui je l’ai vu celui là, il m’a bien fait rire !

      • Monty

        Je dirais que tu l’as volontairement laissé passer pour pouvoir poster une capture d’écran sur levegetarismematuer 😀

      • IV

        C’est pas très gentil de se moquer comme on le fait. « Moi », si tu repasses par ici, on a juste beoin de décompresser un peu, mais si tu le souhaites, on peut discuter et répondre qux questiosn que tu poses.

      • Pipo l’Embrouille

        Si je peux me permettre, « zoophage » me parait plus approprié que « omnivore ». Le mot « zoophage » évoque clairement le fait de manger des animaux, alors qu’en tant que végane, je suis par nature omnivore, et le resterai…

      • vegan naturo

        @ Pipo l’Embrouille,
        Si je peux me permettre, « frugivore » me parait plus approprié que « omnivore ». Le mot omnivore signifierait que le régime alimentaire des humains actuels leur est bénéfique ou du moins pas négatif, alors qu’on sait le contraire : les produits transformés usinés, acidifiants, la plupart des produits animaux, les cuissons, sel et excitants, etc sont antiphysiologiques et n’ont plus de nutriments et sont dénaturés, etc … Entre autres origines de nos maladies. Alors qu’en tant qu’humains, nous sommes par nature frugivores, pratiquants ou non 😉

    • Il suffisait d’écrire « J’veux bouffer des animaux morts arrêtez de me faire chier » au lieu de nous pomper l’air avec toutes vos conneries, ça fait plus vite pour tout le monde, même vous vous savez très bien que vous n’avez aucun argument valable.
      Vous vous trouvez juste des excuses pour manger votre steak, mais pas la peine d’aller si loin dans la bêtise.

      • IV

        T’es méchant nicolaï.

      • Mikkelersen

        On peut aller encore plus loin dans le bêtise avec ma petite histoire si vous voulez (et désolé pour les éventuels fautes). L’autre fois mon cochon Voinik m’a dit :
        – Salut Woinic ! Je suis tombé sur un film épatant.
        – Quoi donc Voinik ? Lui ai-je répondu.
        – Fight club !
        – Tu aimes les films d’escroc Voinik ?
        – Les films d’escroc ? Mais non idiot, Fight Club est un film sur la gastronomie porcine. Après y’a une histoire secondaire sur les combats de mec, mais j’ai pas compris l’intéret…
        – La Gastronomie porcine ?
        – Mais oui Woinic, le film montre des endroits où il est possible pour les cochons de manger des hommes !
        – Ca y est je comprends…
        – Bah oui tu ne te rends pas compte ! Je croyais que ce sujet était tabou chez vous !
        – Si on veut Voinik, si on veut… mais toi Voinik tu as souvent faim de cadavre d’humain?
        – Souvent ! L’homme est un animal comme un autre. J’aimerais bien gouter un morceau. Un jour un lion disait dans un reportage animalier que malgré son aspect un peu rebutant, une fois que l’on a gouté de l’homme, on ne peut qu’y regouter !
        – Mais toi ? Tu as souvent songé à me bouffer Voinik ?
        – Hein ? Oh lala y’a malentendu Woinic, toi c’est pas pareil, t’es un peu mon animal de compagnie, je te promène, je te regarde manger, et puis l’homme vivant ça me dégoute un peu. Tu pourrais me manger vivant toi ?
        – Bien sûre que non Woinic, ça me dégouterait trop de te tuer, je n’aurais plus envie de te manger après ça. Mais ça veut dire que mort tu m’aprécierais plus ?
        – Je ne te le cache pas Woinic, comme les chats qui bouffent leur vieille maitresse clamsée qui ne leurs donne plus à manger, j’imagine que bien présenté tu dois avoir bon gout, tu as un peu de muscle mais pas trop, un peu de lard d’après ce que je vois, tu surveilles ton alimentation… enfin tu comprends ce que je veux dire ?
        – Je crois oui.
        – Dis donc Woinic, si je devais bouffer un cadavre d’homme tu me conseillerais quoi ?
        – Sans aucun doute un végétalien, vu qu’ils ne bouffent pas de viande et font gaffe à ce qu’ils mangent en général, c’est comme si tu mangeais bio. Après ça n’en empeche pas un certain nombre de bouffer de la nourriture transformée, en relativisant parce qu’il y a marqué bio dessus, ils ne sont pas plus malins que les autres. Enfin tant que tu ne me manges pas…
        – Ne t’en fais pas mais sache le Woinic, le cochon est un homme pour le cochon…

      • IV

        Eloigne toi de ce cochon tout de suite il est dangereux!

      • Mikkelersen

        Voinik n’a pas fait de tort à Woinic. Après pour savoir s’il a fait du tord aux autres cochons tout dépendra du point de vue de ces autres cochons :

        – Pour un cochon omnivore, il est tout à fait saint de corps et d’esprit, on va pas le juger sur sa bouffe ! (le cochon omnivore n’aime pas trop prendre parti, ça le fait trop reflechir, mais ce qu’il déteste encore plus c’est qu’on prenne parti contre lui même quand il a tort)
        – Pour un cochon carnivore, c’est un faible qui refoule trop ses sentiments les plus profonds, de plus il pense que Voinik doit certainement être gauchiste, féministe, pro-avortement, pédéraste, frustré sexuellement… (le cochon carnivore a beaucoup d’à prioris et sait tout mieux que tout le monde, même ce qu’il ne sait pas)
        – Pour un cochon végétarien, Il a eu envie de viande mais rien ne nous dit qu’il soit un mangeur de viande. (Et puis il est possible que l’homme soit au même titre que l’oeuf et le fromage, un aliment autorisé pour les cochons végétariens, un peu d’hyprocrisie n’a jamais empèché de vivre, enfin façon de parler)
        – Pour le cochon végétalien, c’est un faible qui ne sait pas controler ses pulsion carnistes et primitive, de plus il penses que Voinik doit certainement voter UMP2.0, avoir des amis faschistes, être phalocrate et sera très certainement victime d’un prion d’ici la fin de se vie… (le cochon végétalien a beaucoup d’à prioris et sait mieux tout que tout le monde tout en essayant de garder une rigueur scientifique, aussi hypothétique soit-elle).
        La question est quel type de cochon serait Mikkelersen ?

  • azer

    Un politicien ( extraterrestre sûrement ) propose un menu vg dans les cantines ( la pétition est dans l’article )

    Yves Jégo veut un menu végétarien obligatoire dans les cantines scolaires

    Yves Jégo (@yvesjego) | Twitter

  • gahu

    J’ai remarqué que la presse s’indigne dès qu’un animal de compagnie tel qu’un chien est brutalisé : dogue de Bordeaux enterrée vivante, chiot que l’on fait tourner au bout de sa laisse, chienne perdue de M Guazzini. Mais c’est l’indifférence en ce qui concerne les conditions de vie des animaux d’élevage.

  • Cannelle

    Le pire, dans tout cela, c’est que ce sont ces élevages où le bien-être, la santé et l’environnement sont le plus respectés (oui « le plus » parce qu’évidement, c’pas parfait pour un végan) qui se cassent le plus la gueule. Ceux qui essayent de faire avancer les choses dans le bon sens. Prendre en compte l’environnement et le BE, c’est faire un pas vers la conscience un animal et donc, un pas de plus vers une alimentation sans produits carnés, selon moi. C’est moins compliqué de descendre marche par marche plutôt que de sauter tout un escalier en même temps.

    Alors, OUI, c’est vrai, c’est pas bien de manger des animaux, de boire du lait et manger du miel, mais plutôt que d’essayer de sensibiliser les consommateurs à une alimentation meilleure (moins pire, on dira), on va laisser ces terres et ces animaux aux gros exploitants qui eux, n’ont que faire des critères précédemment cités. C’est ce que je lis sur cet article, en tout cas, qui ne prône pas l’avancée des mentalités en GENERAL, mais uniquement une moquerie envers les autres, de votre côté… Alors, que ce que l’on souhaite tous, c’est qu’on n’ai plus besoin d’exploiter les animaux, non ? et pas que juste 10.000 bobos le soient, j’ai pas raison ?

    Je n’aime pas cet article qui met tous les agriculteurs dans le même sac. Ceux qui sont le plus dans la merde, aujourd’hui, n’ont pas de tracteurs flambant-neufs et n’ont certainement pas le temps d’aller passer des heures à bloquer une autoroute. Ils sont auprès de leurs animaux qu’ils élèvent depuis des années, de la boue jusqu’aux genoux et qui auront raison d’eux.

    Quelles sont vos solutions, sinon, pour les élevages de zones herbagères où on ne peut rien faire à part laisser pâturer les animaux, selon vous ? (On évitera de construire ces maisons super-sophistiquées alors qu’il y en a plein de vides, partout en France). Vous êtes intelligents et en avance sur les consommateurs lambda, quelles sont vos solutions de reconversions là où rien ne pousse ? 🙂

  • azer

    14 novembre , contre la ferme des mille veaux :

    OEDA