Thomas l’estomac et Tonio le cerveau

cerveau-estomac.jpg
cerveau-estomac2.jpg
cerveau-estomac3-copie-1.jpg
cerveau-estomac4.jpg

Oh mon dieu, ce dessin présente encore une fois les végétariens comme des gens qui réfléchissent et les non-végétariens comme des estomacs sur pattes, c’est mal (voilà ça c’est fait c’est plus à faire).

Plus sérieusement, je me dis qu’aujourd’hui, connaissant ce qu’implique la consommation de viande, toute personne ayant la disposition d’un cerveau et n’étant pas coincée dans le désert avec juste une tranche de jambon ne devrait pas manger d’animaux. Sauf que deux problème se posent:

1-beaucoup de gens sont mal informés et ne connaissent pas les implications de la consommation de viande
2-la plupart du temps, les gens qui sont informés de ces implications finissent pas se dire (et souvent ME dire): « ah bah ouais mais la viande, c’est trop bon », « ça me manquerait trop », etc.

Alors en effet j’ai vraiment l’impression d’être face à des estomacs sur pattes, et des estomacs ignorants qui plus est car il est scientifiquement prouvé que la bouffe végétarienne est quand même bien meilleure.

(tiens, ça me change de dessiner d’autres organes) Voir ici la version de Veggie Poulette!