• Thibautcharvet

    Je me dis la même chose quand je vois le salon. Dans ma tête il se passe un truc du style « ils se rendent compte qu’ils s’extasient devant un animal qui va se faire zigouiller tôt ou tard? » et je me dis qu’il y a beaucoup de schizophrénie dans le fait d’aller se balader au salon de l’agriculture admirer des vaches & petits agneaux « crômignons »…

    • IV

      Le dessin est un peu bateau, mais il fallait que ce soit dit.

      • liligondawa

        Le dessin est très expressif (l’expression super mimi de la mère à la fin, si bien rendue en si peu de traits, comment est-ce possible ? Et quel contraste avec la phrase du père…)
        Bravo d’avoir réussi à exprimer ce qu’on s’évertue longuement à faire comprendre aux carnistes, en 3 cases et si peu de mots.

      • IV

        Oh bah merci j’en reçois pas beaucoup des comme ça!

  • Grasyop

    Bon, pour être honnête, je crois que dans la vraie vie c’est la gamine qui dit que la vache est « trop mignonne ». Le père, lui, il en a rien à battre, il est juste venu là pour l’ « éducation » et le divertissement de sa gamine. Pour sa fille, il va jouer le jeu, mais lui-même ne voit dès le départ que de la viande sur pattes.
    L’empathie et le respect de la vie, c’est bon pour les gosses, qui ne savent pas encore distinguer la fiction (dessins animés, films, animaux) de la réalité (les humains, et encore, les humains proches, pas ceux qui vivent à l’autre bout du monde).

    (Je dis ça sans être allé vérifier sur place, mais c’est l’impression générale que j’ai de la psychologie parents-enfants-animaux.)

    • IV

      Mais qui est-tu? pourquoi as tu toujours des analyses aussi pertinentes?

      • Grasyop

        Quelle flatterie… Ou tu trouves que je dis pas assez de conneries ?
        Merci, mais je suis juste un de tes lecteurs ; merci pour tes dessins !

      • IV

        Non sans blague on parlait de toi avec qqn qui tient un autre site que tu commentes et on se demande QUI TU ES.

      • Grasyop

        À ce jour, je reste réticent à donner mon nom ou de quoi m’identifier sur internet. Et honnêtement, ça ne t’apporterait rien : je suis totalement inconnu, je n’ai jamais rien écrit, et je n’ai pas participé jusqu’ici à des actions militantes.
        Par rapport aux animaux : je suis contre l’élevage, végétarien, je me rapproche du véganisme mais j’en suis tout de même encore assez loin.

      • IV

        Mystère tu resteras 😀

      • Fushichô

        Il suffit de demander à la NSA, ils doivent savoir.

  • IV

    hihihihihi

  • Gérard Suzuky

    Voir ta bd,
    voir cette photo : https://pbs.twimg.com/media/B-wKPChXAAAjOuo.jpg:large

    Et ensuite je l’imagine en train de penser « et après je vais t’égorger si fort que ta trachée ressemblera a un sac Ikea »

  • IV

    Oh bah ça avait l’air sympa.

  • Aurélie F

    Ta BD est juste parfaite. C’est tellement ça.
    il y a une question que je me pose, Je suis sincèrement navrée si cela choque. Je n’arrive pas à me représenter ce qu’est l’antispécisme.
    Je me souviens gamine, comme je ressentais une terrible empathie quand des copains écrasaient des insectes. Et aujourd’hui, je suis très mal-à-l’aise vis-à-vis des animaux de la ferme (sachant ce qui va leur arriver). Je comprends l’idée que tout animal ai droit au même respect que l’homme et à l’absence de souffrance.
    Pourtant, je n’arrive pas à envisager être vegan, même avec tout le profond respect que j’ai pour ce choix de vie. Végétalienne, cela me parle, même si ce n’est pas (encore) mon mode de vie. En revanche, vegan, j’ai du mal à me le représenter, toutes mes excuses. Je suis désolée si j’agace, je souhaiterais comprendre…
    Par ailleurs, il y a un sujet dont on parle trop peu dans le mon des végé je trouve, ce sont les conséquences désastreuses que cela a sur la planète (l’industrie de l’élevage est la première cause de catastrophe écologique dans le monde…). En ce qui me concerne, cela me motive au moins autant que l’empathie.

    • IV

      Nan mais arrête de t’excuser ^^

      Plutôt que de te répondre un commentaire long et mal écrit, je te propose de jeter un coup d’oeil aux cahiers antispécistes pour en découvrir plus sur l’antispécisme:
      http://www.cahiers-antispecistes.org/

      Je dirais que c’est pas grave si t’arrives pas à devenir végane, le but des antispécistes n’est pas de rendre les gens véganes, le but c’est de mettre le statut des animaux au centre du débat public,de façon à mettre fin aux discriminations injustes basées sur critère arbitraire d’espèce. Tu peux participer à ça sans être végane,même si moi ça me paraît paradoxal.

  • IV

    Pour ma part, je pense que l’argument du droit des animaux doit se suffire à lui même. Ajouter d’autres arguments diminue à mon avis la valeur du premier. Mais c’est vrai que l’élevage pollue, déforeste, et qu’il faut en parler.

    • IV

      Excellent qu’on en parle!