Le 11 juin, je vote parti animaliste

Le Parti animaliste a pour objet :

  • d’élaborer des perspectives et un programme prenant en considération les intérêts des animaux ;
  • d’inclure dans les politiques publiques la prise en compte des intérêts des animaux ainsi que du respect de leurs ressources, de leurs territoires, de leurs habitats et de leurs mobilités ;
  • de mobiliser la société et de prendre toute initiative d’action allant dans le sens de cette évolution ;
  • de présenter ou de soutenir aux différentes élections des candidats portant les valeurs du parti ;
  • de soumettre au débat public et aux scrutins électoraux ses propositions de modification des politiques publiques et de les promouvoir dans l’ensemble des institutions.

Le site du parti Animaliste.

La page Facebook.

Est-ce qu’un candidat du parti animaliste se présente dans votre circonscription? La liste des candidats est consultable ici.

  • Harukaze

    Excellent dessin! Comme d’hab’ 🙂

    • IV

      Boah c’est juste pour en rajouter une couche sur le Parti Animaliste 🙂

      • Harukaze

        Dommage qu’il n’y en ai pas en Suisse…

      • IV

        J’imagine qu’en contactant le parti français ou même néerlandais, vous pouriez vous entendre pour créer un truc non?

  • June yo’saur

    Et bien moi je ne voterai pas parti animaliste !
    Pourquoi ? C’est très simple si ça avait été.e partie animaliste on.e aurait pu.e comprendre que ça allait être
    la fin(e) des protéines féminisées ! Il vaut.e beaucoup mieux éduquer les
    masses tôt ! don’t ?

    Bien.e cordialement, June yo’saur pour les femelles
    animales insoumises.

    • IV

      En plus c’est des welfaristes, vu qu’ils veulent abolir la corrida.

  • azer

    samedi 17 juin à Guéret , manif contre le projet de ferme des 1000 veaux , destinée au  » marché méditerranéen  » , formule pudique pour ne pas dire halal .
    Info sur le site LPEA

  • IV

    Je ne pense pas que soient d’accord avec toi:
    -les taureaux (le parti demande l’abolition de la corrida)
    -les coqs (le parti demande l’abolition des combats de coqs)
    -les personnes en EHPAD (le parti demande à ce qu’elles aient le droit de garder leur animal de compagnie)
    -les animaux de compagnie victimes d’abandon (le parti demande de meilleures sanctions)
    -les animaux utilisés pour la recherche (le parti demande une transition vers des méthodes n’utilisant pas d’animaux)
    -les animaux mutilés, gavés, broyés, utilisés pour la fourrure (le parti demande l’abolition de ces pratiques)
    -les animaux élevés pour la viande (le parti demande le développement de l’alimentation végétale
    -tous les animaux en fait (le parti demande d’inclure dans les politiques publiques la prise en compte des intérêts des animaux ainsi que du respect de leurs ressources, de leurs territoires, de leurs habitats et de leurs mobilités)
    -moi

    • Patrick Loiseleur

      Oui c’est le débat habituel: faut-il voter pour un parti qui défend la moitié de tes idées, surtout quand il n’y a aucun parti qui en défende la totalité ? Je fais partie des 1% qui ont voté pour eux, mais l’omission du mot « abattoir » dans leur programme c’est tout de même énorme.

      • IV

        Je ne comprends pas pourquoi tu dis que le mot « abattoir » ne figure pas dans leur programme alors qu’il y figure:
        https://parti-animaliste.fr/les-animaux-eleves/

      • janic

        je pense que Patrick, veut dire qu’il n’y a pas de demande d’abolition des abattoirs contrairement à l’abolition des corridas et qu’une mort sous anesthésies ne fait pas un mort en moins. Mais bien entendu il faut du temps au temps pour toutes choses!

  • IV

    Je comprends pas pourquoi tu dis qu’il n’y a pas de projet complet, un projet très détaillé est disponible sur leur site:
    https://parti-animaliste.fr/programme/

  • Troll

    Oui y’en a marre des mouvements pour les animaux qui ne prennent pas en compte le sexisme, des féministes qui ne luttent pas contre l’islamophobie, des anti-islamophobie qui ne disent rien sur la transphobie, et des transsexuels qui ne luttent pas contre le réchauffement climatique.